Quelques heures seulement après l’arrestation du P/APC de Hassi Messaoud, la main de la justice s’étale au secteur de l’emploi. Après plusieurs heures d’audition, le juge d’instruction près le tribunal d’Ouargla a ordonné de placer Abdelkader Cheddad, ex-chef de l’agence locale de l’emploi et le chargé des offres (mis à pied, sans solde depuis plusieurs mois), en détention provisoire. On ignore encore les motifs de l’arrestation, mais il s’agit selon une source policière, des plaintes déposées par des chômeurs. A rappeler que les agissements de ce responsable, qui a été, durant plusieurs années, chargé des offres d’emploi au niveau l’agence locale d’Ouargla, ont déclenché des polémiques et des protestations de chômeurs. Il a même été menacé et attaqué chez lui. Les internautes ont appelé à travers les page facebook à juger tous les anciens chefs et chargés du recrutement au niveau des agences de Ouargla, seuls responsables, selon eux, de la crise d’emploi qui gangrène la région depuis plusieurs années.