Nécessitant des soins intensifs et urgents dans un hôpital spécialisé à Alger, le journaliste de la Radio locale de Ouargla, Lazhar Serokane, hospitalisé depuis 15 jours à l’EPH de Ouargla a été admis, mercredi matin, dans le service de cardiologie du CHU Mustapha Bacha.

L’opération d’évacuation, qui s’est déroulée sous la supervision directe des ministères de la Communication et de la Santé, s’est effectuée dans les meilleures conditions. Le journaliste, sa famille et la profession n’oublieront pas la contribution remarquable du directeur des services d’Air Algérie de Ouargla, Amine Osmane, du sous-directeur commercial et du chef d’agence au niveau de l’aéroport de Hassi Messaoud pour leurs efforts. Ces deux derniers ont veillé jusqu’à 22h, en dehors de leurs heures de travail, pour finaliser le dossier administratif et confirmer l’arrivée de la civière dont la demande a été émise à quelques minutes seulement du décollage de l’appareil provenant d’Alger et surtout, pour s’assurer des bonnes conditions d’évacuation du journaliste souffrant. 

A rappeler que Lazhar Serokane a été admis en urgence à l’EPH de Ouargla où il y est resté 12 jours avant de le transférer au service de soins intensifs du même établissement pour une insuffisance cardiaque. Son cas donc a nécessité une prise en charge spécialisée urgente, motif de son évacuation qui s’est effectuée en un temps record grâce aux ministères de la Communication et de la Santé. Prompt rétablissement à Lazhar.
C. G.