Les représentants des différents médias locaux ont été conviés à une visite guidée au dépôt régional de ravitaillement en carburant Chahid Bachir Lâaggoune relevant de la 4e Région militaire. En effet, les journalistes audiovisuels et presse écrite locale et nationale ont pu constater de visu la qualité de l’équipement moderne et sophistiqué dont dispose l’entrepôt régional de ravitaillement en carburant Bachir Al-Agoune dans la 4e Région militaire.

Ce matériel à la pointe de la technologie consiste à assurer le ravitaillement en carburant des engins et des aéronefs, quels que soient leur emplacement et les conditions. Le colonel Benzine Bourakaa, directeur régional de la communication, des médias et de l’orientation a supervisé, lundi matin, l’inauguration de cette manifestation en présence des officiers et des cadres de la structure. Il a souligné dans son allocution inaugurale que cette visite avait pour but de permettre aux citoyens algériens, à travers les médias nationaux, d’observer de près le développement qu’a connu l’armée de soutien dans toutes ses formes. En ajoutant que cette unité a été conçue suivant une stratégie brillante qu’a suivi le commandement de l’ANP pour le développement et la modernisation et de permettre aux unités implantées dans le Grand-Sud de remplir efficacement leurs fonctions, de réussir et de préserver la souveraineté du territoire national des dangers encourus. Cette structure militaire dispose d’une série de réservoirs à grand débit qui forment des entrepôts temporaires de carburants pour le ravitaillement des engins, engins artilleries et avions. Pour les besoins des forces armées en termes de stockage, distribution et transport de carburants, la région s’est dotée de citernes souples conforment aux normes militaires internationales. Elles sont mobiles et transportables par air et d’une capacité de 22,5 m3. Outre des unités de ravitaillement de 24m3/h. Elle dispose également de réservoirs souples de stockage et transport de produits pétroliers d’une capacité de 1 900 litres, conçus pour être placés dans les compartiments des hélicoptères lourds. Des ensembles moteur-pompe d’une capacité de 12 m3/h et de 24m3/h. Des unités de distribution peuvent être connectées aux différents réservoirs souples ou à d’autres systèmes de stockage. Ils permettent ainsi de ravitailler rapidement les engins et les avions. La région dispose également de stations-services mobiles de 5 m3 qui consistent à assurer l’appui logistique direct au profit des unités terre isolées, destinées au stockage et à la distribution d’un seul carburant (mazout et essence), fonctionnant à l’énergie solaire donc indépendance énergétique totale. La structure s’est également dotée d’un laboratoire d’analyse de carburants et de lubrifiants, aménagée pour fonctionner dans les quatre coins du pays et dans des conditions climatiques extrêmes (de -10 à 50 degrés). Il s’agit d’un laboratoire en container de 20, modulable en fonction des équipements et types d’analyses souhaités.
Ce laboratoire mobile équipé de 12 appareils ultra modernes constitue une zone de travail complète, à la pointe de la technologies. Il permet de faire des analyses de carburant, lubrifiants et huiles et donne des résultats dans l’immédiat. Les analyses spécifiques indiquent les caractéristiques de base réelles du carburant et ses défauts, ceci dans le but de préserver le matériel existant.  Les journalistes ont pu également visiter le musée de l’unité et connaître les différentes étapes de constitution de cette structure militaire et ses activités à travers les photos exposées.  Ils ont pu voir de près, lors de cette visite guidée, les moyens mis en place pour la gestion des entrepôts de carburant et pour la protection des personnes et des installations ainsi que les mesures de sécurité déployées à l’instar de l’unité de lutte contre les incendies et la station de contrôle à distance.