Trois conventions de partenariat ont été signées dimanche à Ouargla entre le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels et des opérateurs socioéconomiques en marge de la cérémonie de coup d’envoi de la nouvelle rentrée de formation, session de février.
La première convention, signée avec l’association Ksar d’Ouargla pour la culture et la réforme, porte sur la formation sur les techniques de restauration du vieux bâti, notamment les monuments et sites archéologiques tels que les ksour d’Ouargla et de Témacine, a indiqué le directeur de wilaya du secteur de la formation, Ali Houaci.
La seconde a été conclue avec la société Al Kafaâ Engineering d’Ouargla et concerne la formation sur les techniques de montage des panneaux solaires, tandis que la troisième convention a été signée avec l’Institut supérieur de gestion d’Ouargla et porte sur l’échange d’expériences dans les domaines du management et de la gestion administrative, a-t-il ajouté.
Quelque 3 863 nouveaux stagiaires étaient attendus dimanche pour cette nouvelle rentrée de la formation professionnelle (session de février) dans la wilaya de Ouargla, portant ainsi le total des effectifs en formation à plus de 13 600 stagiaires, en plus de 1 386 postes de formation à distance, encadrés par 536 enseignants, a-t-on fait savoir.
La wilaya de Ouargla compte 17 centres de formation professionnelle et d’apprentissage, 5 instituts nationaux spécialisés de la formation professionnelle, un institut régional spécialisé en pédagogie, formation et recyclage des cadres du secteur, un centre régional de formation à distance, en plus de 18 établissements de formation privés agréés et 14 internats totalisant 1 440 lits.