Pas moins de 109 microentreprises ont été montées en 2016 à travers la wilaya d’Ouargla par le biais du dispositif de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej), a-t-on appris dimanche des responsables locaux de cet organisme.

Montés à la faveur de financement bipartite (apport personnel et Ansej) et tripartite (bénéficiaire, Ansej et banques), ces projets, entrant dans le cadre des efforts visant l’absorption du chômage et la mise en œuvre des programmes d’emploi, ont généré 257 emplois à la satisfaction des jeunes de la région, a précisé le directeur de l’antenne locale de l’Ansej, Mohamed Kaâneb. Selon le responsable, 42 dossiers de micro-entreprises ont été avalisés parmi un total de 46 dossiers, dont 8 proposés par des femmes, déposés et examinés l’année dernière au niveau des antennes de l’Ansej à travers les communes et daïras de la wilaya pour bénéficier de crédits pour le montage de micro-entreprises. Dix de ces projets sont versés dans le secteur des services, 11 dans l’artisanat et autant d’autres dans l’industrie, 4 dans les professions libérales, 3 dans l’entretien et la maintenance, 2 dans les travaux publics et 2 autres dans l’hydraulique et l’agriculture, a-t-il détaillé. Ces emplois viennent s’ajouter aux 370 créés en 2015 dans le cadre de ce dispositif et des efforts fournis par l’Etat pour accompagner les jeunes en matière d’emploi et de montage de micro-entreprises, rappelle M. Kaâneb.
L’antenne de l’Ansej de Ouargla s’attèle à relever le défi de générer le plus possible d’emplois et de contribuer à la lutte contre le chômage, en coordination avec les différents partenaires.
Dans cette perspective, des actions de sensibilisation de proximité sont menées en direction des jeunes à travers les communes de la wilaya, notamment auprès des pensionnaires des établissements de la formation professionnelle, sur les dispositifs d’emploi, les mécanismes de financement de projets et les mesures incitatives préconisés par les pouvoirs publics dans le domaine.