De Ouargla, Ghellab chahinez
Le coup d’envoi de la campagne moissons-battage 2021 pour la culture du colza a été donné la semaine dernière. Les rendements de cette première expérience dans la wilaya d’Ouargla s’annoncent bons.
Le constat a été dressé par la Direction des services agricoles de la wilaya, qui prévoit une production globale avoisinant 1 000 quintaux. Le rendement moyen pourrait atteindre la barre des 25 q/ha, apprend-on des responsables locaux du secteur.
En effet, cette campagne de moisson des premières graines et gousses de colza concerne une surface de 50,5 hectares, répartie sur trois communes, Sidi Khouiled (29,5 hectares), N’goussa (6 h) et Hassi Messaoud (15 h) appartenant à 15 exploitants agricoles lancés dans la culture du colza oléagineux, a précisé M. Saad El Houari, Directeur des services agricoles d’Ouargla.
Le colza est une nouvelle culture qui s’est installée bel et bien dans le sol d’Ouargla. Ce rendement est obtenu après les premiers essais suffisamment probants, menés par les cadres de la ferme d’El-Barhana au niveau de l’Institut technologique des grandes cultures (ITGC) et qui ont prouvé l’excellente adaptation de cette plante au climat et aux conditions environnementales du Sud. Les graines de colza sont caractérisées par leur grande richesse en huile, une source importante de lipides, souligne Mme Moussi, justifiant le choix de cette plante par l’ITGC.
Ce projet entre dans le cadre d’un programme ministériel visant le développement des cultures industrielles stratégiques à forte rentabilité, notamment les plantes oléagineuses, dans le but de réduire les charges de l’importation. Les moissonneuses-batteuses ont également fait leur apparition la semaine dernière, dans les champs de céréales, annonçant le début de la moisson 2020-2021. La wilaya d’Ouargla prévoit une récolte céréalière de 102 960 quintaux de céréales toutes variétés confondues dont 63 000 quintaux blé dur et plus de 26 000 quintaux de blé tendre.
Selon la Direction des services agricoles, plus de 2 700 hectares sont semés de céréales au niveau de la wilaya d’Ouargla, dont 1 714 hectares de céréales pour la consommation, 1 070 hectares de semences, 1 586 hectares de blé dur, 657 hectares de blé tendre, 416 hectares d’orge, dont 125 hectares de fourrage et 85 hectares d’avoine et 40 hectares ont été alloués à la culture du triticale, dans une expérience qui est la première du genre, selon le responsable du secteur. <