De Ouargla, Chahinez Ghellab
Dans un climat brumeux et chaud, l’opération de vote a été lancée dans la ville de Ouargla. Durant les premières heures, les bureaux de vote au niveau des quartiers de Boughoufala, la Celisse, Soukra, Sidi Bouzid et autres ont enregistré des flux modestes. Vers 11 heures, le taux de participation dans la wilaya d’Ouargla n’a pas dépassé 06,54%, selon la délégation de wilaya de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE). Le taux a atteint 15,67% vers 14 heures, selon la même source. Dans la wilaya voisine Touggourt (190 km d’Ouargla), le taux de participation a été estimé à 12,97% vers 13 heures pour atteindre 17,96% à 16 heures.
Le taux de participation le plus élevé a été enregistré dans la commune frontalière d’El Borma (420 km au sud-est d’Ouargla) atteignant 39,17% vers 13 heures. Les femmes et les hommes âgés ont été les plus présents devant les centres de vote, comme on a pu le constater. Les communes et localités les plus pauvres et les plus retirées ont enregistré des taux de participation les plus élevés, selon les données obtenues.
A rappeler qu’une caravane de 6 bureaux itinérants a pris le départ d’Ouargla vers la daïra frontalière d’El-Borma pour permettre aux populations de cette région retirée de voter. Les opérations de vote sont réglementairement avancées de 72 heures au niveau de ces bureaux itinérants totalisant un électorat estimé à 10 969 inscrits.
A rappeler que la wilaya d’Ouargla compte un électorat de 208 193 inscrits, répartis sur 84 centres électoraux coiffant 490 bureaux de vote, dont les 6 itinérants déployés dans la daïra d’El-Borma, selon les données de l’ANIE.
Un total de 34 listes (20 partisanes et 14 indépendantes) sont en lice pour ces législatives afin de briguer l’un des trois sièges prévus pour la wilaya dans la future Assemblée populaire nationale. n