772 participants, dont 100 coureuses, provenant de 40 wilayas, toutes catégories confondues, ont rivalisé de combativité lors du Semi-marathon des Oasis.

Ce semi-marathon, qui a eu lieu samedi matin, dont la date coïncide avec la Journée nationale du chahid, a été organisé conjointement par la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA) et la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Ouargla, s’est déroulé dans des conditions métrologiques et organisationnelles convenables. Le climat favorable et les températures printanières ont facilité la tâche des coureurs dans cette compétition qui a connu, selon les organisateurs, une participation remarquable par rapport aux précédentes.
Les participants ont parcouru une distance de 15 km à partir de la daïra de Sidi Khouiled, et ont traversé la commune d’Aïn El Beïda (l’entrée est de la wilaya d’Ouargla) jusqu’à la ville, où la ligne d’arrivée a été programmée à Sahet Chouhada (place 24-Février-1962), en pleine ville de Ouargla.
Cette 6e édition a connu, selon le président de la Ligue de wilaya d’athlétisme, une importante participation par rapport à la précédente édition où 660 coureurs de 35 wilayas seulement ont été consignés. Les participants ont été répartis sur 6 catégories d’âge dont quatre masculines comprenant les coureurs âgés entre 18 et 39 ans, 40 et 49 ans et 50 et 59 ans et des plus de 60 ans. Tandis que les coureuses ont été réparties en deux catégories féminines, à savoir celles âgées entre 18 et 39 ans et celles de plus de 40 ans, explique ce responsable. Les coureurs hors Sud ont dominé la liste des gagnants de l’édition 2017. A part le gagnant du semi-marathon dans la première catégorie masculine, Mensour Zenguli (Ouargla), tous les autres gagnants sont des coureurs nordistes, ce qui explique la participation fragile des athlètes de la région. Dans la même catégorie, on note également la victoire de Haroun Salhi (Skikda) en deuxième position et d’Amar Dehman (Bordj Bou-Arréridj) en troisième place. Dans la deuxième catégorie, Nour Eddine Chatouh (Tébessa) a emporté la première place, suivi de Hamid Boujdar (Tizi Ouzou) et de Salah Eddine Athamna (Jijel) en troisième position. La même catégorie d’âges féminine a été marquée par la victoire de la coureuse Sabour Nassima (Alger), Abas Nawel (Bordj Bou-Arréridj) et Siham Ayt Dahmen (Béjaïa). Des coureurs de Jijel, Annaba, Tissemssilt et Skikda ont remporté les autres courses et occupé les trois premières positions dans les deux catégories restantes. A noter que le plus vieux des participants, Bensmaïl Betayeb, est âgé de 80 ans et vient de la wilaya de Batna. Tandis que Dalila Ghouti de Annaba, est sortie en tête dans la catégorie des coureuses âgées de plus de 40 ans. Les gagnants ont bénéficié de prix atteignant les 600 000 DA chacun.