La faculté des sciences de la nature et de la vie, université Kasdi-Merbah de Ouargla abritera, lundi 10 février, le 1er séminaire international en aquaculture (Siaqua) sous le thème « Enjeux et perspectives ». Prévu du 10 au 12 décembre 2019 dernier, il a été reporté en février 2020 pour des raisons organisationnelles. L’objectif de cet événement est de réunir les parties nationales et internationales du secteur de l’aquaculture pour continuer un débat sur les défis auxquels est confronté le secteur en Algérie, en échangeant des expériences, à créer des synergies d’idées afin d’apporter des éléments de réponses à toutes les préoccupations, nous explique le Dr Hidouci Sabrina, présidente du séminaire. Cette manifestation rassemblera tous les acteurs du domaine de l’aquaculture, notamment des chercheurs scientifiques, nationaux et étrangers (Maroc, Tunisie, Egypte, France). Ils sont environ 21 participants entre professeurs et docteurs, spécialistes dans les filières en rapport, qui animeront durant deux jours, ce séminaire, premier du genre dans le secteur de l’aquacole, qui connaît une évolution remarquable dans la région de Ouargla. Des professionnels, des décideurs et des fournisseurs d’équipements d’aquaculture auront également l’opportunité, lors de cet événement, d’exposer leurs produits, leur compétence et leur savoir-faire. Le 1er Siaqua s’articule autour de sept axes principaux, dont la biologie et l’écologie des espèces à intérêt aquacole, la nutrition et l’alimentation en aquaculture, les maladies des animaux aquatiques, les biotechnologies et utilisations des produits aquacoles, pollution et gestion des eaux en aquaculture et l’aquaculture durable et biologique, ont fait savoir les organisateurs. Les meilleures communications présentées seront sélectionnées pour une éventuelle publication dans un journal indexé Algerien Journal Of Arid Environnement (AJAE), ajoutent nos sources.