L’Alliance atlantique a estimé dimanche qu’il était «plus urgent que jamais» de trouver une solution politique au conflit en Afghanistan, alors que les rebelles talibans sont aux portes de la capitale Kaboul. «Nous soutenons les efforts des Afghans pour trouver une solution politique au conflit, ce qui est plus urgent que jamais», a déclaré un responsable de l’IOtan cité par des médias. Les rebelles talibans qui étaient dimanche aux portes de Kaboul, s’étaient emparés sans résistance dimanche de la ville de Jalalabad (est), quelques heures après avoir pris Mazar-i-Sharif, la quatrième plus grande ville afghane et le principal centre urbain du nord du pays. «Ne paniquez pas, Kaboul est en sécurité», avait rassuré sur Twitter Matin Bek, le chef de cabinet du président afghan Ghani Ashraf. En à peine dix jours, les talibans, qui avaient lancé leur offensive en mai dernier à la faveur du début du retrait final des troupes américaines et étrangères, ont pris le contrôle de la grande majorité du pays. Une poignée de villes mineures sont encore sous le contrôle du gouvernement.