Le musée national Ahmed-Zabana d’Oran abrite, à partir de ce mercredi, une exposition collective de trois artistes connus pour leur expérience dans l’art abstrait et l’art contemporain, fruit de longues années de pratique.
Cette exposition comprend 76 toiles des peintres Kaf Nemr Abdelouahab de Maghnia, Ahmed Mebarki de Tlemcen et Mohamed Bendima d’Aïn Témouchent. Elle braque la lumière sur leurs œuvres qui reflètent leurs capacités d’immersion dans les profondeurs de l’art abstrait et l’esthétique de la géométrie de l’art islamique contemporain.
Les trois artistes participent chacun avec une série de 30 à 40 toiles, permettant au visiteur de découvrir leur talent et savoir-faire dans l’utilisation du pinceau et dans le choix des couleurs qui apportent une esthétique à la toile, différentes significations et dévoilent tout leur professionnalisme à faire progresser les arts abstrait et contemporain en Algérie. Ces œuvres artistiques, basées sur les techniques de l’acrylique et la peinture à l’huile, abordent plusieurs thèmes dont ceux dérivant de l’art islamique dans lequel Kef Nemr, connu pour son penchant pour l’art contemporain, tente de le rendre encore plus moderne et contemporain, contrairement à ses deux autres collègues, qui appartiennent à l’école de l’art abstrait, qui décline les idées par les couleurs.
L’exposition, qui s’étale jusqu’au 30 septembre en cours, est rehaussée par des portraits du fondateur de l’Etat algérien moderne, l’Emir Abdelkader, et des toiles comportant des symboles adaptés du patrimoine populaire algérien et d’autres de la fantasia.
Les trois artistes, Kef Nemr Abdelouahab, Ahmed Mebarki et Bendima Mohamed ont déjà exposé leurs œuvres dans différentes wilayas du pays et à l’étranger, rappelle-t-on.<