Le complexe sidérurgique «Tosyali» de Bethioua (Est de la wilaya d’Oran) a lancé, en début d’année en cours, les travaux de réalisation d’une usine d’acier plat d’une capacité de production annuelle estimée à 2,5 millions de tonnes, a-t-on appris jeudi auprès de la direction de ce complexe. Le membre du Conseil d’administration du complexe, chargé des opérations en Algérie, Alp Tobcioglu a déclaré, à l’APS, que les travaux de terrassement de 130 hectares devant accueillir le projet, à proximité du complexe, ont été entamés au début du mois en cours. L’acier plat est utilisé dans la fabrication des carcasses et des pièces de rechange de véhicules, ainsi que des équipements électroniques domestiques, entre autres. La production de cette usine permettra de répondre aux besoins des entreprises de sous-traitance, des petites entreprises et d’augmenter le taux d’intégration dans le domaine industriel, en plus de contribuer à la baisse de la facture d’importation de ce produit. Le même responsable a fait savoir que ce projet, dont les délais de réalisation ont été fixés à 30 mois au plus tard, fournira, une fois entré en production, environ 2.000 postes d’emploi directs et 20.000 emplois indirects. Pour rappel, la production du complexe, durant l’année écoulée, a atteint 3 millions de tonnes de différents produits et devra doubler pour atteindre 6 millions de tonnes à l’horizon 2025, après l’achèvement des travaux de l’usine de production de l’acier plat, selon le même responsable. Le complexe sidérurgique «Tosyali» de Bethioua a réalisé, en 2021, un chiffre d’affaires de plus de 1,650 milliard de dollars, selon Alp Tobcioglu, qui a noté que durant la même période 775,3 millions de dollars de revenus ont été réalisés dans le cadre de l’activité d’exportation, soit une augmentation de 1.000% par rapport à l’année 2020 durant laquelle des revenus de 80 millions de dollars ont été réalisés. Le même responsable a ajouté que la société «Tosyali» ambitionne d’atteindre un milliard de dollars de revenus des exportations de ses produits durant l’année en cours. A noter que le complexe a exporté, l’an dernier, près de 1,2 million de tonnes de produits à partir des ports d’Oran, Arzew et de Mostaganem, vers la Mauritanie, le Ghana, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la Hollande, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Roumanie, les Etats unis d’Amérique et le Canada. La même source a indiqué que le complexe a exporté ses produits, en 2021 et pour la première fois, vers l’Asie (Indonésie et Chine), un total de 60.000 tonnes de rond à béton et de granulés de fer et ambitionne d’exporter ses produits, durant l’année en cours, vers les Caraïbes et l’Amérique du Sud. Alp Tobcioglu a valorisé, à ce propos, l’importance des mesures prises par l’Etat pour encourager les exportations hors hydrocarbures, soulignant que «cette dynamique enregistrée par le complexe Tosyali est en adéquation avec les défis de l’Etat visant à diversifier les exportations hors hydrocarbures, afin de réaliser une valeur ajoutée à l’économie nationale et garantir des rentrées en devises fortes, en plus de la création de postes d’emploi». n