La 11e édition des Floralies d’Oran, qui se poursuit jusqu’à samedi prochain au niveau du jardin public de M’dina J’dida, a drainé, dès le premier jour, des centaines de visiteurs.

Un véritable succès en dépit des insuffisances que les exposants rencontrent, à l’image des toilettes publiques fermées et le manque d’espaces pour toute la marchandise, ainsi que le manque de publicité de cet événement comme ce fut le cas durant les dix dernières éditions.
Même si l’endroit où se situe le jardin, est à lui seul une promotion pour l’événement, il faut dire que M’dina J’dida est le lieu le plus visité par les ménages. Dans les stands, le décor est entre exposition de fleurs, de plantes ou encore d’articles de décoration pour jardin, en plus de représentations musicales de groupes locaux, les visiteurs auront de quoi remplir leur programme à l’occasion de la nouvelle mouture d’un événement devenu une tradition pour les amoureux de la nature. Placé sous le thème «Notre avenir, notre environnement», l’événement réunira 80 exposants fleuristes, pépiniéristes, jardiniers, des potiers, paysagistes, commerçants en outillage et produits phytosanitaires de jardinage ainsi que des artisans en ferronnerie d’art de toutes les régions du pays.  Des ateliers pédagogiques sont programmés pour initier les enfants aux principes de plantation dans les jardins et les méthodes de protection des plantes en vue de leur ancrer la culture de préservation de l’environnement et des espaces verts, en plus de concours du meilleur club environnemental des établissements scolaires, du meilleur dessin des étudiants de l’Ecole régionale des beaux-arts, du meilleur bouquet destiné aux fleuristes activant au centre-ville d’Oran. Les Floralies d’Oran, et depuis la première édition organisée en 2008, ne cessent de gagner en notoriété pas seulement à Oran mais bien au niveau national. L’événement est devenu l’incontournable rendez-vous des professionnels du domaine, de même pour les « fans » qui, chaque année, sont de plus en plus nombreux à solliciter le jardin public.