Les services de la police de la wilaya d’Oran ont engagé, depuis fin mars dernier, des procédures judiciaires contre plus de 22.000 personnes ayant enfreint les dispositions du confinement sanitaire partiel, a-t-on appris, mercredi, de ce corps sécuritaire. Lors de leurs opérations sur le terrain, entre le 28 mars dernier et le 16 août courant, ces services ont enregistré, dans le cadre des interventions préventives et dissuasives concernant le respect des mesures de confinement sanitaire partiel, quelque 22.047 procédures judiciaires et procédé au contrôle de 36.812 personnes. Au cours de la même période, des procédures ont été engagées à l’encontre de 10.276 personnes pour non-port de masques de protection et ont mis 3.835 véhicules et 1.594 motos à la fourrière pour violation des procédures de confinement, a-t-on indiqué. D’autre part, les services de police de la wilaya d’Oran ont procédé au contrôle de 12.259 magasins pour s’assurer du respect des mesures adoptées pour limiter la propagation du virus. Dans ce cadre, 7.789 mises en demeure ont été dressées. Quelque 1.186 autres magasins ont été proposés à la fermeture pour poursuite de leurs activités durant la période de quarantaine et absence de conditions d’hygiène sanitaire. Les mêmes services ont également ouvert 18 procédures judiciaires et 23 mises en demeure contre les personnes ayant agressé des personnels du corps médical, a-t-on ajouté. Dans le même contexte, 504 infractions ont aussi relevées à la même période à l’encontre de chauffeurs de taxi et 138 autres commises par des conducteurs de véhicules de transport en commun. Leurs dossiers ont été transmis à la Direction de wilaya des transports pour non-respect des procédures de confinement partiel. Quelque 124 autres véhicules ont été placés à la fourrière, leurs chauffeurs circulaient sans permis de conduire. Concernant le volet information et sensibilisation, les services de police ont organisé 1.258 campagnes de proximité au profit des chauffeurs de taxi et 539 autres en direction des conducteurs de bus, indique-t-on de même source.