Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a insisté jeudi à Oran sur la nécessité de rattraper le retard accusé dans la réalisation des 18 548 logements publics locatifs (LPL) inscrits à l’intitulé de la wilaya durant la période 2006-2013.

Intervenant en marge d’un exposé présenté sur le secteur de l’habitat et de l’urbanisme dans la wilaya d’Oran, M. Temmar a estimé qu’il était « impensable de demander de nouveaux quotas de logements alors que d’importants retards sont enregistrés par le secteur depuis des années ». Dans ce contexte, il a appelé le responsable local du secteur à contrôler tous les programmes en cours de réalisation et à présenter des rapports hebdomadaires sur le taux d’avancement des travaux. « Un travail colossal doit être entrepris pour accélérer les chantiers afin de rattraper le retard accusé par les programmes LPL et satisfaire la demande croissante des citoyens aux bas revenus », a souligné le ministre qui a fait part de la tenue prochaine d’une rencontre avec les entreprises de réalisation en situation de retard dans leurs projets afin qu’ils soient lancés en 2018. Il a rappelé que 48 000 logements, tous programmes confondus, sont en cours de réalisation dans la wilaya d’Oran. Concernant l’aménagement urbain, le ministre a indiqué qu’une enveloppe de 1, 076 milliard DA est accordée pour la wilaya et une autre de 2,25 milliards DA sera consacrée aux travaux secondaires, ajoutant qu’une autre enveloppe de 2,6 milliards DA sera accordée pour l’exercice 2018. Par ailleurs, Abdelwahid Temmar a appelé le directeur de wilaya de l’urbanisme à préparer un dossier sur le nouveau pôle urbain Chahid Ahmed Zabana, à Misserghine, qui abritera 50 000 logements en différents programmes dont 20 000 en location/vente AADL. Il a également annoncé le lancement prochain d’un nouveau programme au niveau de ce pôle concernant l’habitat promotionnel destiné à la location. Ce dossier comportera également des propositions d’extension des 69 boulevards de la wilaya d’Oran et s’étendant sur une longueur totale de 47 km, le projet de l’aménagement urbain du vieux quartier de Sidi Houari inscrit depuis 2008 pour une enveloppe de 1,4 milliard DA et l’aménagement des vieux immeubles de Hai El Hamri pour une autorisation globale de 1 milliard DA. Le dossier comportera aussi la vision future du nouveau projet urbain de Hai Seddikia, après le relogement des résidents dans le site Batimat Taliane, le projet de réalisation des forêts urbaines dans la perspective des Jeux méditerranéens qu’abritera la ville d’Oran en 2021. Dans ce sens, il a appelé à préparer un dossier technique en prévision de ces jeux pour présenter la capitale de l’Ouest du pays dans ses meilleurs atours. Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a procédé, au niveau du pôle urbain Djemai Ali de Belgaïd (commune de Bir El Djir), à l’attribution de 1 341 logements publics locatifs LPL et promotionnels aidés LPA. Ce quota s’inscrit dans le cadre de la grande opération de relogement dans la wilaya d’Oran avec un total de 5 435 logements, tous programmes confondus, prévus pour la fin décembre en cours, soit 612 logements LPL et 729 LPA.

Nouveau quota de 5 000 logements AADL
Abdelwahid Temmar a annoncé par ailleurs qu’un nouveau programme d’habitat avait été attribué à la wilaya, avec un quota de 5 000 logements location-vente de type AADL sur les 120 000 inscrits au niveau national pour l’année 2018. Ce quota supplémentaire de logements location/vente intervient pour « répondre à la demande de citoyens ayant versé leur première tranche et qui n’ont pas été intégrés dans aucun programme d’habitat », a expliqué M. Temmar, en marge de la présentation d’un exposé sur le secteur de l’habitat et de l’urbanisme dans la wilaya d’Oran. « 7 000 demandes ont été enregistrées pour ce programme dans la wilaya d’Oran. Les études et les travaux de réalisation de 5 000 logements seront lancés en 2018 et le reste sera programmé ultérieurement », a-t-il indiqué. Abdelwahid Temmar a ainsi rappelé que sur instruction du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, il a été décidé de la réalisation de 120 000 logements location/vente AADL au cours de l’année 2018, les 91 000 unités restantes, qui seront inscrites après l’assainissement du fichier national du logement, permettront de parachever ce programme, signalant que 25 000 citoyens ont bénéficié d’un logement ». Le ministre a également annoncé que 2 000 habitations rurales collectives seront distribuées dans des zones rurales de la wilaya d’Oran. S’agissant du logement public promotionnel (LPP), Abdelwahid Temmar a estimé que l’offre était supérieure à la demande et indiqué que son département ministériel est disposé à ajouter un quota supplémentaire en cas de fortes demandes. Il a aussi appelé à la mise en place d’équipes mixtes comprenant les services de la police, de la gendarmerie, de l’inspection de l’urbanisme et des représentants des communes pour le contrôle des constructions illicites à longueur d’année afin d’enrayer ces pratiques qui dénaturent le paysage urbanistique. Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, a procédé dans la journée au nouveau pôle urbain Djemai Ali de Belgaïd (commune de Bir El Djir) à la distribution de 1 341 logements de type LPL et LPA. Ce quota s’inscrit dans le cadre de la grande opération de relogement de la wilaya d’Oran, avec au total 5 435 logements tous programmes confondus prévus pour la fin du mois en cours, rappelle-t-on.