Quelque 1560 nouveaux cas de sida ont été enregistrés entre 2016 et 2019 dans la région ouest du pays, selon le dernier bulletin de l’Observatoire régional de la santé (ORS) d’Oran, ayant consacré un bilan détaillé sur l’incidence du sida dans la région ouest.
Oran vient en première place avec 39% des cas, suivi par Sidi Bel Abbès avec 31% des cas, Mascara avec 14%, Ain Temouchent et Saida avec de 5%, alors que les 5 wilayas restantes (Relizane, Tiaret, Tlemcen, Mostaganem et Tissemsilt) enregistrent un taux inférieur à 5%, précise-t-on de même source. Le sexe féminin représente dans ce bilan une proportion de 48%, soit 743 cas, alors que le sexe masculin représente 52%, soit 818 cas, a-t-on noté ajoutant que les moins de 15 ans, représentent 7% soit 106 cas, dont 80 âgés de moins de 5 ans.
La proportion des plus de 15 ans, est ainsi estimée à 93%, soit 1.455 cas, dont 1.035 cas âgés entre 20 et 44 ans, soit un taux de 66%, suivi par la tranche d’âge située entre 45 et 64 ans, avec 327 cas, soit 21 %, détaille le même bilan.
«La tendance régionale des quatre dernières années (2016-2019) se caractérise par la stabilité des cas de VIH», a-t-on souligné dans même document ajoutant que la répartition selon le sexe chez les adultes, indique qu’il y a autant de femmes que d’hommes».
«L’évolution du nombre de cas de VIH notifiés chez les 0-4 ans oscille autour de 20 nouveaux cas par année», conclut-on de même source, notant que «les wilayas qui abritent les centres de traitement de référence (CDR), Oran et Sidi Belabès, enregistrent des incidences importantes, sans préciser qu’il s’agit de cas qui résident dans ces wilayas». n