Les ventes de bonbonnes de gaz butane dans les wilayas d’Oran, Mascara et Mostaganem ont connu une augmentation allant jusqu’à 30 000 unités par jour au mois de novembre en cours, apprend-on auprès de la section gaz-pétrole liquéfié de Naftal relevant du district d’Oran.

Les ventes, en temps normal, sont estimées à 20 000 bonbonnes de gaz butane par jour et connaîssent actuellement une augmentation allant de 26 000 à 30 000 unités par jour, selon un communiqué de cette entreprise dont une copie a été remise à l’APS. La demande sur le gaz butane, exprimée au niveau des wilayas citées, a connu, dès le mois d’octobre dernier marqué le froid et depuis le début de novembre, une augmentation de plus de 16 % en comparaison avec la même période de l’année écoulée, indique-t-on. La même source assure qu’il n’y aura pas pénurie de gaz butane durant l’hiver prochain, car la société nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers, NAFTAL-section GPL, a pris toute une série de mesures en matière d’approvisionnement. Parmi ces mesures celles de suivre l’évolution de la demande sur les bonbonnes de gaz butane sur le marché et l’adoption d’une troisième équipe pour fonctionner en H/24, en plus d’un approvisionnement régulier des dépôts de Mohammadia (Mascara) et de Sidi Ali (Mostaganem). Ces mesures englobent également une augmentation du stock de bonbonnes de 13 kilogrammes au niveau des stations service Naftal et une coordination avec les directions de wilaya de l’énergie d’Oran, de Mostaganem et de Mascara et les Collectivités locales, pour la réalisation d’endroits de stockage afin de garantir une disponibilité du produit et lutter contre la spéculation, selon le communiqué. Naftal appelle les aviculteurs, notamment ceux qui utilisent les bonbonnes de gaz, à se rapprocher de ses services commerciaux pour faire la conversion en gaz butane. Cette entreprise a lancé une campagne de sensibilisation sur les risques et accidents engendrés par un mauvais usage des bonbonnes de gaz.