Les services de la sûreté de wilaya d’Oran ont réfuté samedi l’usage de la violence et des gaz lacrymogènes par les policiers contre les citoyens lors des marches organisées vendredi. Dans un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya, il a été souligné que « suite aux informations publiés sur certaines pages de réseaux sociaux, les services de sûreté de la wilaya d’Oran nient catégoriquement le contenu de certaines publications alléguant l’utilisation des policiers de la violence et des gaz lacrymogènes contre des citoyens, le vendredi 12 mars 2021, dans les rues de la ville ». Les services de sûreté de wilaya qualifient ces publications de « fausses informations », précise le même communiqué.