Après plusieurs mois de travaux, la gare routière des taxi interwilayas, située près de l’USTO, sera enfin livrée dans les semaines à venir, affirme une source de la Direction du transport. Ce projet fera du bien pour des centaines de taxis desservant les wilayas de l’Ouest du pays notamment.

Ces chauffeurs de taxi sont actuellement «SDF», en choisissant des lieux sans commodités, pour exercer leur métier. Un calvaire qui a duré un peu plus de deux ans, à cause des travaux d’emménagement qui ont traîné en longueur. Désormais, selon la même source, dans quelques semaines, les chauffeurs de taxi et les usagers auront enfin une station, dans laquelle ils peuvent trouver toutes les commodités nécessaires. Rappelons que les chauffeurs de taxi ont déjà refusé la station affectée actuellement aux auto-écoles de la daïra de Bir El Djir, selon eux, le lieu n’était pas adéquat. 

Le même bras de fer dure toujours entre les chauffeurs de taxi, desservant la wilaya de Tlemcen et Aïn Témouchent entre autres. Ces derniers refusent de quitter leur station actuelle en l’occurrence, celle du stade 19-Juin à El-Hamri. Aucune solution de la part des responsables locaux n’a été acceptée, pour céder le lieu à la résidence privée érigée à proximité. C’est d’ailleurs la solution qui a permis à leurs collègues des lignes des wilayas du Centre du pays de trouver des meilleures conditions de travail et de sécurité, en acceptant d’exercer au niveau de l’ex-parking de la daïra d’Oran. La Direction des transports tente de rectifier le tir en aménageant les lieux, pour les différents transporteurs et désengorger, ainsi, le tissu urbain, qui souffre d’une circulation intense. Rappelons que les stations qui se trouvaient auparavant au niveau des différentes communes d’El Bahia, comme celles de Yaghmoracen, les Castors, Gdyel et Arzew, une fois emménagées ailleurs et concrétisées, ces communes touchées, hier, par le désordre ont connu des lieux de commodités plus agréables, tels que les jardins publics et les parc de jeux de plein air, dont les citoyens locaux et leurs enfants en profitent enfin.