C’est désormais officiel, le ministre des Moudjahidine sera tête de liste du Rassemblement national démocratique dans la wilaya d’Oran. Tayeb Zitouni sera suivi par Nabil Louhibi, le coordinateur wilaya. Ce sont trois listes dressées par le bureau du RND d’Oran pour respecter les quotas de femmes et de jeunes, et si pour la liste des hommes, Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine a été approuvé, pour mener en tête de liste le parti aux prochaines législatives du 4 mai, celle des femmes, par contre, aura été au cœur de la contestation car, selon nos sources, les choix sont très controversés. C’est d’ailleurs pour ces raisons que des voix ont retenti au niveau de la Maison des jeunes du quartier El Barki, dénonçant la façon avec laquelle la liste a été établie. 

En lisant la composante du RND qui représentera Oran lors de la prochaine échéance, le responsable Abdelhak Kazi Tani a trouvé beaucoup de difficultés pour y arriver. Enfin, une troisième liste concernant les jeunes est passée plus ou moins sans accroc. Pour la liste des femmes, c’est Mme Ratiba Abi Ayad qui mènera la liste suivie de Mme Samia, cadre de la DJS, alors que pour la liste « jeunes,» c’est Amara Karim qui est placé en première position. Un certain malaise était largement palpable au sein des militants du RND.
Des femmes, inconnues il y a quelques mois au sein du parti, sont devenues des responsables au sein de certaines structures du Rassemblement démocratique. Une autre discorde est née au sein des militants du RND d’Oran. Elle concerne des sommes d’argent imposées aux militants pour renflouer les caisses du parti et on parle d’un seuil minimal de 50 000 dinars, plus pour ceux qui n’ont pas les critères exigés.