Le volume des marchandises traitées au niveau du port d’Oran en 2017 a atteint, jusqu’à octobre dernier, 7.043.717 tonnes, soit une baisse de 2,62 % par rapport à la même période de l’année dernière, a-t-on appris de l’Entreprise portuaire d’Oran.

Ainsi, 6.658.942 tonnes de marchandises importées ont été traitées, soit une réduction de 2,94 pc et 357.775 t de marchandises ont été exportées, soit une hausse de 3,68 % par rapport à la même période de 2016.
Le volume des marchandises importées a comporté les produits dont les céréales, le bois, le ciment et les produits ferreux. A titre d’exemple, 2.545.178 t de céréales ont été déchargées soit une baisse de 5,46 % et 268.858 t d’aliments du bétail (une baisse de 17,58 %) et 163.185 t de sucre roux cristallisé, soit une hausse de 36 %. Il a été importé aussi 479.833 t de ciment, soit une baisse de 37,37 pc et 28.941 t de bois, soit une baisse de 72,83 pc, 1.127.771 t de produits ferreux, soit une hausse de 116 pc. L’entreprise portuaire a traité également, durant cette période, 144.653 t d’huiles végétales, soit une hausse de 55 pc, 32.025 t de dérivés d’hydrocarbures, soit une baisse de 67,48 pc et 331.837 t d’autres marchandises, soit une réduction de 0,24 pc. S’agissant du trafic de voyageurs, il a été relevé 167.690 passagers à travers les lignes maritimes provenant d’Espagne et de France, soit une baisse de 8 pc à cause des travaux de réfection et d’extension des quais, ainsi que 56.977 véhicules avec une baisse de 4,78 pc.
Les lignes maritimes, ouvertes depuis deux ans reliant Mostaganem à Alicante, Valence et Barcelone (Espagne), drainent plusieurs voyageurs de l’ouest du pays venus de Mostaganem, Relizane, Chlef, Mascara, Tiaret et autres.