La production au niveau de la station de dessalement d’eau de mer (SDEM) d’El Mactâa (Est d’Oran), dont l’opération de réhabilitation a démarré le 4 mai en cours, a atteint les 300.000 m3 par jour, a indiqué le directeur local des Ressources en eau, Moussa Lebgâa. «Avec ce volume atteint vendredi soir, les objectifs tracés dans le cadre de l’opération de réhabilitation ont été atteints», s’est félicité le responsable, ajoutant que ce volume de production quotidien «permet déjà à la wilaya d’Oran de gérer aisément ses besoins en matière d’alimentation en eau potable au cours de la saison estivale et des Jeux Méditerranéens». La réhabilitation de la station, qui alimente les wilayas d’Oran et de Mascara en eau potable, visait l’augmentation de sa production pour passer de 230.000 à 300.000 m3/jour vers le 14 mai dans une première phase avant d’atteindre entre 360.000 et 380.000 m3/jour vers la fin du mois de mai. «L’opération de réhabilitation se poursuit. Les objectifs de la deuxième phase devraient également se concrétiser», a assuré M. Lebgâa. La SPA de dessalement d’El Mactâa avait signé, en novembre 2021, un contrat avec le groupe international «Dar El Hendasa» afin d’assurer les études, le conseil et le suivi du projet de réhabilitation de cette infrastructure pour atteindre sa capacité de production optimale, estimée à 500.000 m3/j à l’horizon 2024 et améliorer la qualité de l’eau potable.