Les services de la répression de la fraude ont procédé, hier, à la récupération d’une importante quantité de viande et de poissons avariés. Accompagnés par des éléments de la Dgsn, ils ont procédé à des réquisitions dans différents restaurants et commerces situés dans l’antique quartier de Sidi El Houari en plein cœur de la ville. Selon des sources crédibles, 400 kilos de viande rouge et 89 kilos de poissons ont été passés au contrôle des services d’hygiène, qui ont constaté leur caractère impropre à la consommation et dangereux pour la santé, que des personnes indélicates, voire délinquantes, continuaient de servir à leur clientèle. Il semblerait que l’opération menée par les services de répression de la fraude a eu lieu après que des personnes se soient plaints des pratiques des restaurateurs et bouchers incriminés. La viande et les poissons récupérés ont été remis en partie au jardin zoologique de la ville d’Oran.