Pas moins de 2 394 accidents et 28 cas de décès pendant le travail ont été enregistrés à Oran au cours de l’année 2017, a indiqué jeudi à l’APS le directeur local de la Caisse nationale d’assurance sociale des travailleurs salariés (Cnas).

En marge des journées portes ouvertes sur la prévention, équipements de protection individuelle (EPI), organisé au niveau du siège de la direction de la Cnas, Lotfi Mesli a assuré que 2 332 accidents de travail avec arrêt de travail et 62 accidents sans arrêt de travail, en plus de 28 cas de décès pendant le travail ont été enregistrés en 2017 au niveau de la wilaya d’Oran. La majorité des accidents de travail touche le secteur du bâtiment, a-t-il indiqué, soulignant que la plupart des travailleurs victimes ne sont pas munis d’équipements de protection individuelle (EPI), tels que les casques, les ceintures, les gants et les chaussures de sécurité. M. Mesli a appelé, à cet effet, les chefs d’entreprise, notamment celles activant dans le domaine du bâtiment et des travaux publics, de munir leurs travailleurs d’équipements de protection pour les prémunir contre les risques professionnels. Il a affirmé que les services de prévention de la Cnas, aussitôt informés d’un accident de travail, ouvrent une enquête pour élucider les circonstances des accidents et définir les responsabilités, ajoutant que des sorties sur le terrain sont souvent organisées pour sensibiliser sur les risques encourus. Les entreprises contrôlées, qui ne suivent pas les consignes, sont passibles de poursuites judiciaires dans le cas où des accidents de travail surviennent à leurs travailleurs. Une campagne de collecte de sang a été, par ailleurs, organisée en marge de ces portes ouvertes, qui a vu la participation de plusieurs établissements de santé publique et d’associations, avec l’organisation de conférences sur l’importance des EPI.n