Un total de 486 fuites d’eau ont été réparées, à Alger, durant la période allant du 15 au 21 mai courant, a indiqué mardi un communiqué de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL). Assurant que la gestion de la ressource hydrique et son optimisation, notamment par la lutte contre les fuites pour préserver l’eau, représente l’un «des axes principaux» de sa stratégie, la société a affirmé que «la réorganisation de l’entreprise a permis l’internalisation de ces opérations, menées jour et nuit, ce qui a permis de réduire les fuites d’eau de manière significative». A cet effet, la société a souligné avoir atteint une moyenne de 30.000 fuites réparées par an, affirmant à titre d’illustration, la réparation de 486 fuites d’eau du 15 au 21 mai courant par ses équipes internes à Alger. La Seaal a, par ailleurs, rappelé que le réseau, d’une longueur de 6.000 Km, est un maillage de divers canalisations d’adduction et de distribution de différents diamètres et matériaux avec une moyenne d’âge de 35 ans. Par conséquent, l’implication de tous pour lutter contre ces fuites est «primordiale» estime la société. Elle a, dans ce sens, appelé les citoyens à signaler les fuites d’eau potable à travers son Centre d’accueil téléphonique opérationnel, le 1594, accessible 7j/7 et 24h/24, à travers l’email du même centre ou la messagerie des pages Facebook de la société.