Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, a réfuté mardi l’existence de discussions en cours sur une révision de l’accord conclu par l’Opep et ses alliés (Opep+) le 5 octobre dernier.

“Il n’y a pas de discussions en cours sur une révision de l’accord du 5 octobre dernier. Les décisions de l’OPEP+ sont prises en toute transparence lors des réunions et à l’unanimité de ses membres”, a-t-il déclaré à l’APS.

“Les spéculations sur d’improbables révisions des niveaux de production de l’OPEP+ sont de nature à perturber le fonctionnement normal des marchés pétroliers”, a souligné le ministre.

A rappeler que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés avaient décidé, lors de leur 33ème réunion ministérielle tenue à Vienne, de baisser la production pétrolière totale de l’alliance de 2 millions de barils/jour en novembre.

L’alliance a également décidé de prolonger la durée de la déclaration de coopération (Doc) jusqu’à fin 2023.