L’Algérie augmentera sa production journalière de pétrole de 11.000 barils en mai prochain, a indiqué jeudi le ministère de l’Energie et des Mines dans un communiqué.

La production algérienne de pétrole passera ainsi de 1,002 million de barils/jour en avril à 1,013 million barils/jour en mai, conformément aux décisions de la 27ème réunion ministérielle de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (Opep+), tenue jeudi par visio-conférence, avec la participation du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

A l’issue de cette réunion, il a été décidé d’augmenter la production globale mensuelle de l’alliance regroupant 23 pays producteurs, de 432.000 barils par jour, pour le mois de mai 2022. M. Arkab a participé également, dans le même jour, aux travaux de la 39ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi (JMMC), consacrée à l’examen de la situation du marché pétrolier international et à ses perspectives d’évolution à court terme ainsi qu’à l’évaluation du niveau de respect des engagements de baisse de la production des pays de l’Opep+.

Le JMMC a relevé avec satisfaction que “le taux de conformité global a atteint 132 % en février 2022”, est-il indiqué dans le communiqué. Pour rappel, le JMMC se réunit périodiquement depuis janvier 2017 avec l’objectif de veiller à la mise en oeuvre des ajustements volontaires de la production des pays de l’Opep+, signataires de la Déclaration de Coopération (DoC).