L’ordre de confinement sera levé hier soir pour les six millions d’Australiens vivant dans l’État de Victoria, le deuxième plus peuplé du pays, mais des doutes planaient encore quant à la possibilité pour les fans d’assister à l’Open d’Australie. En début de matinée, heure algérienne, l’organisation a assuré attendre le retour du public, annonçant une jauge à 50% soit 7 477 personnes pour chaque session.
Vendredi, l’Australie avait mis en place un confinement de cinq jours, après la découverte d’un cluster du variant britannique du coronavirus, plus contagieux, dans un hôtel où les voyageurs revenant de l’étranger effectuaient leur quarantaine. Dix-neuf cas de contamination ont été recensés, mais aucun nouveau cas n’ayant été signalé hier, les autorités ont déclaré que le confinement serait levé à 23h59 (14h, heure française) comme prévu.
Le Premier ministre Daniel Andrews a déclaré que le nombre de places serait limité pour les grands événements publics, et que les mesures prévues par les organisateurs pour assurer la sûreté des participants devaient encore être examinées. «Ce sera au cas par cas, ce n’est pas simple, a-t-il fait valoir. Nous passons par un processus assez exhaustif pour nous assurer que ces événements sont viables et peuvent avoir lieu tout en étant sûrs».