Les judokas algériens ont bien débuté le tournoi open de judo à Dakar, qualificatif aux JO en récoltant lors de la première journée pas moins de 9 médailles (4 en or ; 2 en argent et 3 en bronze), en attendant les résultats de la deuxième et dernière journée, qui s’est déroulée hier.

Ainsi, les quatre médailles en or ont été arrachées par Salim Rebahi (-60 kg), Houd Zourdani (-66 kg), Fethi Nourine (-73 kg) et Amina Belkadi (-63 kg). Les médailles d’argent ont été remportées par Abdelkader Mabrouk (-73 kg) et Imène Agouar (-63 kg) alors que les breloques en bronze sont revenues à Hadjer Mecerem (-48 kg), Faïza Aissahine (-52 kg) et Kenza Naït Ammar (-63 kg).
Ce n’est malheureusement pas le cas de Billel Yagoubi (- 60 kg) très affecté et déçu après avoir raté son combat de repêchage. En effet, Yagoubi avait la possibilité d’offrir à l’Algérie une 4e médaille en bronze, mais il s’est incliné en finale du repêchage face au Français Pierre Dumontier.
Des points en vue des JO assurés pour nos médaillés
Ces médaillés, entre autres, sont assurés de comptabiliser un bon nombre de points leur permettant d’améliorer leur classement mondial dans la perspective d’arracher des places aux prochains jeux Olympiques de Tokyo 2020. Là, il est important de noter que, compte tenu de la très bonne qualité de l’organisation des Sénégalais lors des deux précédentes éditions  à Dakar, la Fédération internationale de judo (Fij) et l’Union africaine de judo (Uaj) ont porté leur choix pour que ce circuit soit inscrit dans celui qualificatif aux Jeux  Olympiques de Tokyo 2020.  De ce fait nos athlètes ayant remporté des médailles ont engrangés des points qualificatifs aux JO Les autres athlètes algériens, qui étaient en lice hier, sont décidés de suivre les pas de leurs compatriotes pour accéder au podium.
Rude concurrence
La concurrence a été rude dans cette compétition qui se déroule sur les tatamis du stadium Marius Ndiaye à Dakar avec la participation 151 judokas, dont 98 messieurs et 53 dames. Ils représentent 29 pays, dont l’Italie,   France, la Grande-Bretagne, Portugal, Pologne, Croatie, Slovénie et les Etats-Unis d’Amérique. Dans ces joutes qualificatives aux JO 2O20, l’Algérie est représentée, par 22 judokas (12 messieurs et 10 dames). Chez les messieurs, et outre Yagoubi,  Manseri et Rebahi, l’Algérie est représentée par : Mohamed Sofiane  Belrekraâ (+100 kg), Anouar Abdelkader Hached (+100 kg), Lyès Bouyacoub  (-100 kg), Mustapha Yasser Bouamar (-100 kg), Abderrahmane Benamadi (-90  kg), Youcef Mokhtar Zellat (-81 kg), Abdelkader Mabrouk (-73 kg), Fethi Nourine (-73 kg) et Houd Zourdani (-66 kg). Chez les dames, la Fédération algérienne a engagé Sonia Asselah (+78 kg),  Meroua Mammeri (+78 kg), Karima Kechout (-70 kg), Imène Agouar (-63 kg),  Amina Belkadi (-63 kg), Kenza Naït Ammar (-63 kg), Yamina Halata (-57 kg),  Faïza Aïssahine (-52 kg), Meriem Moussa (-52 kg) et Hadjer Mecerem (-48  kg).  Cet Open africain de Dakar devait prendre fin hier, au moment où nous mettions sous presse avec les finales et la remise des médailles.