La production industrielle publique a enregistré une hausse de 4,5% en 2021, année durant laquelle plusieurs secteurs avaient connu des “améliorations appréciables” en comparaison avec l’année d’avant, a appris mardi l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

Plusieurs secteurs ont participé à cette amélioration: le secteur de l’Energie, ceux de l’Agroalimentaires, les industries Sidérurgiques, Métalliques, Mécaniques, Electriques et Electroniques (ISMMEE) et celui des Mines et Carrières, précise l’organisme.

Le secteur de l’Energie a enregistré une hausse de 8,2% en 2021 par rapport à l’année précédente qui s’est caractérisé par une baisse de 2,8%.

Le redressement de la production a été amorcé dès le deuxième trimestre de l’année avec un taux de 13%.

Une “nette performance” a distingué les Hydrocarbures qui ont affiché une croissance de 3,1% en 2021 par rapport à l’année écoulée qui a connu une baisse de 8,2%. Un relèvement de la production est observé, également, dès le deuxième trimestre avec une hausse de 3,2%.

Cette amélioration s’est consolidée au quatrième trimestre avec +9,7%. Un redressement “appréciable” a caractérisé les Industries Agroalimentaires dont la variation de la production est passée d’une baisse de 0,9% en 2020 à une hausse de plus de 15% en 2021.

Cette amélioration a caractérisé les quatre trimestres de l’année, la plus prononcée ayant été enregistré durant le deuxième trimestre avec +24,3%. Après une baisse enregistrée en 2020, les ISMMEE ont affiché un redressement de la production en inscrivant une variation moyenne annuelle de 4,1% en 2021.

Cette tendance haussière a été “remarquable” pour les deux premiers trimestres de l’année avec respectivement +8,6% et +50,7%. Après des variations négatives enregistrées en 2019 et 2020, les Mines et Carrières ont également connu une hausse de la production de 4,1% en 2021.

Des taux “appréciables” sont relevés au deuxième et quatrième trimestres avec +9,8% et 13,3%. Les données de l’ONS relèvent, par ailleurs, que d’autres secteurs industriels ont connu un recul de la production l’année écoulée. Le secteur le plus touché et celui des textiles, qui a enregistré une baisse de 11,5%.

Le secteur des matériaux de construction, malgré l’enregistrement de variations positives durant les deux premiers trimestres avec respectivement +2,5% et +7,8%, a vu sa croissance annuelle moyenne baisser de 9,4%.

Les industries Chimiques, des cuirs, chaussures et des bois, du liège et papier ont également reculé avec respectivement -8,2%, -7,1% et -2,8% , détaille l’organisme, relevant que les industries divers ont connu une baisse “plus prononcée” avec 16,9% en 2021. Durant le dernier trimestre 2021, la production industrielle du secteur public national a connu une hausse de 2,1%.

Cette hausse a été tirée, essentiellement, par les secteurs de l’Agroalimentaires avec 16,8%, les Mines et Carrières (13,3%), les Hydrocarbures (9,7%), et l’Energie avec +5,9%.