L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé hier mardi à investir d’urgence au profit des professionnels de la santé en distribuant les dividendes en matière de santé, d’emplois, d’opportunités économiques et d’équité. Cela signifie qu’il faut garantir des protections et des conditions de travail adéquates et nécessite des investissements supplémentaires dans l’éducation et l’emploi des travailleurs de la santé et des soins de santé, a indiqué l’OMS à l’occasion de la Semaine mondiale des agents de santé lancée du 5 au 9 avril.
A cet effet, l’OMS a exhorté les législateurs pour qu’ils écoutent les demandes du secteur de la santé et agissent pour protéger ces travailleurs, et ce via une campagne intitulée «Protéger. Investir. Ensemble», qui coïncide aussi avec la Journée mondiale de la santé, célébrée le 7 avril de chaque année. L’objectif est de demander aux décideurs politiques du monde entier d’écouter le secteur en amplifiant la voix des travailleurs de la santé pour une plus grande protection, notamment après la crise provoquée par la pandémie de Covid-19. La Semaine vise également à souligner l’importance de l’accès aux services de santé essentiels pour les communautés du monde entier.
Cette année, l’appel porte sur un soutien et une action visant à garantir que la main-d’œuvre est protégée, motivée et équipée pour fournir une assistance à tout moment, et pas seulement pendant la crise de la Covid-19. Parmi les objectifs de la campagne, figure notamment celui de faire en sorte que les travailleurs de la santé et des soins soient prioritaires pour le vaccin Covid-19 dans les 100 premiers jours de 2021. La mobilisation des engagements des pays, des institutions financières internationales, des partenaires bilatéraux et philanthropiques pour protéger et investir dans les travailleurs de la santé et accélérer la reprise de la Covid-19 est également en tête des priorités.