Le directeur de l’Office national du Hadj et de la Omra (ONHO), Ahmed Slimani, a indiqué mercredi que la vaccination contre le Covid-19 était une condition obligatoire pour les personnes désirant accomplir le rite de la Omra, appelant les agences de tourisme et de voyages au respect et à l’application de cette condition pour le bon déroulement de l’opération. «Suite à la réouverture de la saison de la Omra pour l’année 1443 Hégire, il a été procédé à l’adoption du cahier des charges relatif à cette opération, exigeant, entre autres, la vaccination contre le coronavirus pour le candidat à la Omra en vue de protéger le système sanitaire national», a déclaré M. Slimani à la télévision algérienne. «Dans l’objectif de préserver cet acquis et de protéger les pèlerins, il a été décidé, en coordination avec le ministère de la Santé et le comité scientifique, d’exiger la vaccination en dépit de la décision des autorités saoudiennes ayant alléger les restrictions imposés auparavant», a-t-il affirmé. Selon le même responsable, «les premiers vols consacrés à la Omra, pour cette saison, devraient être lancés en début du mois de Ramadhan», ajoutant qu’il n’y a pas de système de quota et que toute agence pourra organiser la Omra avec autant de personnes qu’elle voudra, pour peu qu’elle remplisse les conditions exigées».»L’inscription à la Omra pour les citoyens est ouverte jusqu’à la mi Chaoual», a-t-il fait savoir. Concernant le coût de la Omra, M. Slimani a précisé que «les répercussions de la pandémie de la Covid-19 ont eu un impact sur les prix», exprimant l’espoir «de voir les coûts en baisse comme auparavant, d’autant que les autorités saoudiennes ont décidé d’alléger plusieurs conditions imposées à ce sujet». Sur le déroulement de l’inscription via le portail électronique de la Omra et le téléchargement du cahier des charges pour l’organisation de la Omra 1443, il a indiqué que «410 agences de voyage se sont inscrites dans cet espace et 130 autorisations leur ont été délivrées après avoir remplies les conditions requises». «L’ONPO s’attèle à accompagner les agences pour s’assurer de son engagement conclu avec les concernés par la Omra», a-t-il souligné, ajoutant que cet accompagnement comporte le suivi au niveau des aéroports de départ pour vérifier les coordonnées et les programmes annoncés par l’agence ainsi qu’au niveau des lieux saints. <