Les personnes à risque qui n’ont pas été complètement vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans, doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe, a recommandé mardi l’Organisation mondiale de la santé après l’apparition du nouveau variant Omicron.

“Il convient de conseiller aux personnes qui n’ont pas été entièrement vaccinées ou qui n’ont pas la preuve d’une infection antérieure par le SRAS-CoV-2 et qui présentent un risque accru de développer une maladie grave et de mourir, notamment les personnes âgées de 60 ans ou plus et celles ayant des comorbidités augmentant le risque de Covid-19 grave (par exemple maladie cardiaque, cancer et diabète), de reporter leur voyage dans les zones de transmission locale” du coronavirus, a écrit l’OMS dans un document technique actualisé de conseils aux voyageurs.