L’Algérie a enregistré la seconde affection au nouveau variant Omicron du coronavirus.

Selon un communiqué du ministère de la santé, Il s’agit, selon la même source, d’un ressortissant algérien, venu d’Afrique du Sud. Après quelques jours de son arrivée à Alger le patient a ressenti des signes alertant de la probabilité d’une infection par le virus de la Covid-19.

Le test antigénique du concerné a révélé sa contamination, ce qui a conduit à la réalisation d’un test PCR au niveau du laboratoire de référence de l’Institut Pasteur d’Algérie, dont le résultat était également positif.

Considérant le contexte de voyage du concerné et le pays duquel il arrive, son prélèvement par PCR a fait l’objet d’un séquençage qui a aboutit à la détection des mutations spécifiques au variant Omicron.

Après le ressortissant étranger détecté le 14 de ce mois, l’Algérie enregistre son deuxième cas confirmé du variant Omicron qui se propage très rapidement en Europe.