Selon les informations de l’Equipe, André Villas-Boas a finalement accepté de rester une saison supplémentaire à l’OM. Le tacticien portugais aurait informé Frank McCourt de sa décision de poursuivre l’aventure du côté de la Canebière. Le club a confirmé l’information dans un bref communiqué. Depuis le 14 mai dernier et l’officialisation du départ d’Andoni Zubizarreta, l’avenir d’André Villas-Boas est sur toutes les lèvres. Partira ? Partira pas ? Selon L’Equipe, la tendance est finalement à ce que le Portugais reste à Marseille, et ce malgré le départ du directeur sportif auquel AVB a toujours lié son avenir. L’information a été confirmée quelques minutes plus tard par le club dans un bref communiqué. «Après plusieurs échanges ces derniers jours avec Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud, André Villas-Boas a effectivement confirmé vouloir poursuivre sa collaboration avec l’OM pour la saison prochaine», indique ce communiqué. Le Portugais a donc pris la décision de rester. Selon L’Equipe, le vestiaire marseillais a joué un rôle majeur dans cette prise de décision. Le tacticien bénéficie du soutien de ses joueurs, et aurait échangé avec certains d’entre eux il y a quelques jours. Ces derniers l’auraient convaincu de rester dans la cité phocéenne.

Les précisions de RMC
Cette décision met donc fin à l’un des feuilletons de l’été du côté de l’OM. Mais Villas-Boas ne devrait pas prolonger pour autant selon L’Equipe, lui qui est lié à Marseille jusqu’en juin 2021. Il y a six jours, le Portugais a refusé la prolongation de contrat de deux années supplémentaires proposée par Jacques-Henri Eyraud. Il devrait donc aller au bout de son bail, avant de quitter le club marseillais l’été prochain.
RMC apporte des précisions sur les motivations d’André Villas-Boas. Tout d’abord, le tacticien est très attaché à la ville et à ses supporters «fantastiques». Mais il a aussi eu un entretien avec son président Jacques-Henri Eyraud lundi matin. Les deux hommes auraient eu un échange «franc» et «direct». Jacques-Henri Eyraud, qui cherche à recruter deux directeurs généraux pour travailler sous ses ordres, a affirmé à Villas-Boas qu’il serait consulté pour ce recrutement. Une condition qui semble essentielle quand on sait que le «Head of Football» recherché par le président olympien devrait avoir beaucoup de pouvoir sur les décisions sportives du club. JHE aurait également assuré que tous les joueurs de l’effectif marseillais n’étaient pas à vendre. De quoi rassurer Villas-Boas, mais aussi les supporters marseillais. n