Le vaccin pour lequel a opté l’Algérie est dorénavant connu, il s’agit de Spoutnik 5. La décision est officielle et c’est le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, qui l’a annoncé ce mercredi à l’issue de la réunion du Gouvernement. La même source a indiqué que le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid, a annoncé « la signature d’un contrat de gré à gré simple pour l’acquisition du vaccin contre la Covid-19 avec un laboratoire russe, et ce en concrétisation de la décision du président de la République d’entamer l’opération de vaccination à partir de janvier prochain ». Ammar Belhimer a également révélé que « l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a entamé une série de discussions avec la société russe qui produit le vaccin Spoutnik-V, alors que des discussions se poursuivent avec d’autres sociétés étrangères ».