Plusieurs nouveaux sites archéologiques ont été découverts dans la région de «Bled El-Hadba» dans la commune de Bir El-Atar (90 km au sud de Tébessa), en plus de pièces archéologiques, a indiqué à l’APS,

le responsable de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels (OGEBC) de Tébessa, Lotfi Azzedine.

Le même responsable a précisé, hier, qu’au cours de l’opération d’aménagement du site de «Bled El-Hadba » destiné à accueillir le projet du complexe du phosphate, près de 40 nouveaux sites archéologiques ont été découverts soulignant que ces sites comprennent des pièces archéologiques remontant à des époques lointaines.

A cet effet, l’antenne locale de l’OGEBC en coordination avec le Centre national des recherches archéologiques (CNRA) sont intervenus sur place  pour extraire des échantillons de ces pièces avant de les transférer vers Alger pour expertise. Pour sa part, l’association locale « Minerve » pour les recherches et les études archéologiques a appelé à inscrire et réaliser un projet d’un musée à Tébessa  pour valoriser les différentes pièces archéologiques récemment découvertes  dans la région et encourager les études sur ce patrimoine, a relevé le président de cette association, Mourad Hamaidene.

Soulignant que la ville de Tébessa englobe 27 sites archéologiques classés et pas moins 2 500 autres non-classés, et comprend 7 500 pièces archéologiques remontant à diverses civilisations, le même responsable a émis le souhait de voir concrétiser la réalisation d’un musée à l’antique «Thévest» pour, a-t-il appuyé «raconter l’histoire de la ville et préserver un patrimoine riche».