Un plan de travail a été arrêté pour la réalisation des projets miniers avec une feuille de route qui définit les prochaines étapes, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de l’Energie et des mines. Ce plan de travail a été arrêté aux cours d’une réunion tenue jeudi par le ministre l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, avec les cadres du secteur, a précisé la même source. Cette réunion de coordination, qui a regroupé des cadres du ministère, du groupe Sonatrach, des agences et des entreprises du secteur minier, entre dans le cadre du suivi des instructions données par le président de la République lors du Conseil des ministres tenu le 16 mai dernier, a ajouté le communiqué.
Un point de situation concernant l’élaboration des textes d’application de la loi régissant les hydrocarbures a été présenté également lors de la même réunion, a souligné le ministère. Ainsi, sur les 39 textes d’applications, dont 2 arrêtés (finalisés et signés), 36 décrets exécutifs finalisés, dont 21 examinés et approuvés par le Conseil du gouvernement, a détaillé la même source.
M. Arkab a demandé d’accélérer
la finalisation des 3 textes restants
en vue d’achever le dispositif réglementaire régissant les activités hydrocarbures, tout en félicitant
le groupe en charge de l’élaboration de ces textes, a conclu le communiqué. n