Le vice-ministre de la Défense et le chef d’état-major de l’ANP a adressé, hier, une nouvelle mise en garde à toutes les parties hostiles au rendez-vous électoral du jeudi prochain qu’il considère comme une échéance «importante» et «décisive». Il annonce avoir donné des «instructions fermes» aux différents services de sécurité pour sécuriser la consultation.

«L’élection présidentielle du 12 décembre 2019 tracera les repères de l’Etat algérien nouveau auquel ont tant aspiré les générations de l’indépendance», a déclaré le chef d’état-major Gaïd Salah. «Un Etat dont les gloires seront façonnées par ses enfants dévoués et fidèles au message de leurs vaillants ancêtres, loin de toutes formes de désinformation, de propagande et de mensonges que propagent certaines parties qui guettent la sécurité de l’Algérie et la quiétude de son peuple, qui ne s’intéressent qu’à leurs intérêts étroits», dira-t-il.
Alors que le scrutin de jeudi prochain, qui engage cinq candidats pour le poste de président de la République, s’annonce indécis, le chef d’état-major estime que ce rendez-vous est décisif. «Cette élection constitue une phase d’une extrême importance dans le parcours de l’édification de l’Etat de droit et pour amener notre pays vers une nouvelle phase aux horizons prometteurs, où le peuple algérien jouira des richesses de son pays et réalisera ses ambitions légitimes pour une vie digne», dira Gaïd Salah. Ce dernier parie sur une participation importante malgré une situation politique difficile et met en garde contre les «comploteurs». L’ANP, «qui a souvent mis en garde contre les complots et les machinations qui se trament contre l’Algérie et son peuple, restera toujours prête à faire face à tous ceux qui complotent contre la patrie et qui lui veulent du mal», avertira-t-il. Le Haut-commandement de l’Armée «poursuivra son accompagnement du peuple algérien et des institutions de l’Etat jusqu’au déroulement de l’élection présidentielle, à travers son appui total aux sincères efforts consentis afin d’aboutir de nouveau à la renaissance et au progrès de l’Algérie, grâce aux plus fidèles et dévoués parmi ses enfants, notamment les jeunes qui sont, de tout temps, l’atout et la réserve de la nation». A quelques jours du jour J, le premier responsable de l’Armée tient à annoncer le cadre dans lequel devrait se dérouler le vote. Il annoncera avoir donné des instructions «fermes à l’ensemble des composantes de l’Armée nationale populaire et des services de sécurité portant sur la nécessité de faire preuve des plus hauts degrés de vigilance et de disponibilité et de veiller à garantir une sécurisation totale de cette élection, afin de permettre aux citoyens à travers tout le pays d’accomplir leur droit et devoir électoral dans un climat de sérénité et de quiétude et de faire face, avec la force de la loi, à quiconque tenterait de cibler et perturber la sérénité de cette journée décisive dans le parcours de l’Algérie et troubler ce rendez-vous électoral important et décisif», soulignera Gaïd Salah. Alors que ce scrutin présidentiel, probablement l’un des plus controversés de l’histoire récente du pays, continue à cliver les Algériens, Gaïd Salah annoncera le début «de l’opération électorale à travers l’accomplissement par nos concitoyens dans les zones reculées de notre cher pays, de leur devoir et droit électoraux dans les bureaux itinérants, animés d’un sens patriotique élevé, démontrant l’authenticité de leur trempe et la pureté de leur âme, et a fait taire les porte-voix qui guettent notre pays et son avenir». Gaïd Salah, qui parie sur une «participation massive à ce rendez-vous électoral décisif», encourage les électeurs à aller aux urnes malgré les difficultés. S’adressant aux Algériens, il affirmera être «pleinement convaincu que vous, enfants de ce peuple patriotique et authentique, qui représentez la fierté de l’Algérie, marquez aujourd’hui, par votre participation massive à ce rendez-vous électoral important, voire décisif, une grande épopée au service de votre patrie l’Algérie, que l’histoire gravera et que la mémoire collective de la société algérienne préservera». A la veille de cette importante échéance, qui intervient dans une conjoncture tendue, Gaïd Salah reste convaincu de l’engagement des électeurs. «Ces présidentielles méritent que les enfants de tout le peuple algérien lui accordent toute l’attention et l’importance, à travers une participation forte et massive dans cette élection», soulignera-t-il.<