C’est le grand rush en cette période de vacances scolaires à Tikjda. En effet, la station climatique, culminant à 1 400 mètres d’altitude sur les monts de la commune de El Esnam, au nord de Bouira, est prise d’assaut par des milliers de touristes venus de plusieurs wilayas,

y compris du Sud, et ce dans le cadre d’un programme d’action tracé par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Les touristes notamment, les enfants y viennent pour pratiquer leur sport favori, à savoir le ski. Plusieurs clubs se sont installés depuis quelques jours dans cet endroit féerique. La circulation sur le tronçon menant depuis le carrefour de Tikjda est difficile en raison notamment du nombre important de bus et véhicules. Le stationnement anarchique a compliqué aussi la circulation et le passage des automobilistes. 

L’absence de parkings et parfois le laxisme des véhiculés ont rendu aussi la tâche difficile aux éléments de la Gendarmerie nationale. Il faut préciser que le nombre de touristes ayant séjourné ces derniers mois à Tikjda est appréciable. Selon un responsable de la Direction du tourisme de la wilaya de Bouira, qui s’est exprimé à l’APS, la région a drainé plus de 140 000 visiteurs chaque année et ce en raison des grandes potentialités touristiques qu’elle renferme. « Grâce aux différents projets réalisés ces dernières années et d’autres en cours, la wilaya de Bouira continue d’attirer chaque année un nombre appréciable de visiteurs et touristes, soit 140 000, en quête de loisirs et de détente », a indiqué le directeur du tourisme, en précisant que cette wilaya est un carrefour qui recèle un important potentiel touristique, dont des études sont lancées pour mettre en valeur toutes ses capacités touristiques pouvant donner un nouveau souffle à l’économie locale et nationale. Pour la seule station climatique de Tikjda, il est recensé chaque année quelque 80 000 visiteurs qui viennent admirer la beauté féerique des différents sites de ce lieu montagneux, notamment en périodes hivernale et printanière. La station de Tikjda, où de nouvelles structures d’accueil, de sport et de loisirs sont en cours de réalisation, dispose actuellement d’une capacité d’accueil de 500 lits. Ce chiffre sera renforcé en 2018 avec la réception de quelque 300 autres lits, a affirmé le même responsable.