Un riche programme d’activités culturelles, artistiques multiples a été concocté, dans la wilaya de Boumerdès, pour célébrer, à partir de mardi prochain et durant toute une semaine, le Nouvel an amazigh 2967, a-t-on appris, dimanche, du directeur de la culture de la wilaya.

Les festivités, qui seront abritées respectivement à la Maison de la culture Rachid-Mimouni, au Centre culturel islamique et au village Tyzza de la commune d’Aumale, engloberont principalement des expositions mettant en exergue le patrimoine culturel amazigh, son artisanat séculaire (poterie, tenue traditionnelle) et sa gastronomie populaire, a indiqué à l’APS Djamel Eddine Foughali. Des soirées poétiques d’expression amazigh, des rencontres littéraires et des conférences thématiques axées notamment sur le logement traditionnel amazigh dans la région des Aurès et les traditions et us de Yennayer sont au programme, outre la projection de documentaires. Selon M. Foughali, un programme festif spécial sera aussi organisé par le village Tyzza représenté, entre autres, par des expositions de toiles mettant en exergue des scènes de la vie quotidienne en Kabylie, ainsi que de la vie rurale, présentées, respectivement, par les artistes Tamani Achour et Louisa Amrani. Des expositions artisanales de poterie, de bois sculpté, d’instruments musicaux, de vannerie et de toiles sont, en outre, prévues au niveau de la place principale du village. Des conférences seront animées dans le même village, par les docteurs Saïd Bouizghi et Belkacem Babassi de l’université de Tizi Ouzou. Les enfants n’ont pas été laissés en reste au titre de ces festivités, puisque un programme spécial leur a été destiné, fait de contes en tamazight, un concours et de représentations théâtrales.