C’est officiel, le prix plafonné d’un bidon de 5 litres d’huile alimentaire a été fixé à 650 DA TTC au lieu de 600 DA auparavant, alors que le prix des bouteilles de 2 litres et d’1 litre resteront inchangés à, respectivement, 250 dinars TTC et 125 dinars TTC, en vertu d’un décret exécutif publié au Journal Officiel (JO) n°77 du 21 octobre 2021. Or, depuis hier, les supérettes cèdent le bidon d’huile de 5 l à 670 DA et les 2 litres à 270 DA. Comme constaté par Reporters lors de son passage hier dans différents points de vente au détail de certains quartiers du centre de la capitale.
C’est pour dire qu’ils sont nombreux ces détaillants à ignorer le prix plafond officiel du bidon de 5 litres, quant à la bouteille de 2 litres cela fait belle lurette qu’elle est cédée à 270 DA. Reste à savoir si le ministre du Commerce sera en mesure d’obliger les détaillants à s’aligner sur les prix plafond ou verra-t-on le même scénario que celui du lait pasteurisé en sachet, où il avait promis, en janvier 2019, de mettre fin à la tension sur le LPS et des prix appliqués alors que le prix du lait subventionné est plafonné à 25 DA le sachet. Pour l’heure, la tension persiste.