Alors que la Fédération, en conflit avec l’Amicale des Anciens Internationaux Algériens (AAIF) et son Président Ali Fergani, avait fait des pressions pour la non élection de ce dernier pour un nouveau mandat, voilà que l’ancien milieu de terrain de la JSK vient d’avoir gain de cause en remportant les élections pour le mandat olympique 2017/2021 grâce à la confiance de l’Assemblée générale.

En effet, il y a plus de six mois, le président de la Fédération Algérienne de Football, Mohamed Raouraoua, avait fustigé la gestion de l’AAIF par son président Ali Fergani, en annonçant que la structure connait des irrégularités et que les anciens joueurs devaient retirer la confiance au président de l’amicale. Dans un entretien à une chaîne TV, le président de la FAF avait indiqué que Fergani devait mieux gérer l’amicale des anciens internationaux en présentant ses bilans moral et financier. Un son de cloche qui n’a pas eu d’échos, puisque les membres de l’AG ont réélu à l’unanimité l’ancienne gloire du football algérien dans les années 1980. L’ex capitaine des Verts a été plébiscité par les 86 membres de l’assemblée générale présents. Fergani, qui préside cette structure depuis sa création en 2009, a déclaré juste après son élection: « Je remercie les membres de l’AG d’avoir placé à nouveau leur confiance en ma personne. Je vais continuer à œuvrer pour faire progresser l’Amicale et atteindre les objectifs pour lesquels elle a été créée. J’appelle, à cette occasion, les anciens joueurs à s’impliquer davantage au niveau de leurs wilayas de résidence pour le développement du football ». Il a présenté par la suite le programme d’activités pour l’année 2017, axé sur plusieurs thèmes. « Notre programme est riche puisque nous avons prévu une série d’événements comme l’organisation d’un séminaire sur le professionnalisme et un autre sur le dopage, en plus de l’organisation de tournois au profit des jeunes catégories », a-t-il expliqué. Fergani (64 ans) a également mis l’accent sur la nécessité de venir en aide « aux anciens internationaux qui sont dans le besoin ou malades, sous forme d’actions de solidarité guidées par un esprit de reconnaissance envers des footballeurs qui ont tout donné ». L’assemblée générale a également élu le Bureau exécutif de l’AAIF, composé de sept membres. Il s’agit de Zoubir Bachi (1er vice-président), Salah Assad (2e vice-président), Mohamed Kaci-Saïd (secrétaire général), Kamel Berroudji (trésorier), Mourad Slatni (représentant de l’Est), Abdelhafid Belabbes (représentant de l’Ouest) et Nacer Guedioura (représentant de la communauté algérienne en France). Ancien joueur d’abord du NA Husseïn-Dey (1969-1979), Fergani a connu la gloire en rejoignant la JS Kabylie en 1979, contribuant aux nombreux titres remportés par le « Jumbo Jet » à cette époque-là. Il quitta le club kabyle en 1987. Capitaine de l’équipe nationale au Mondial-1982 en Espagne, Fergani compte 64 sélections avec les Verts pour 5 buts inscrits.