L’Algérie a enregistré 120 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) et 8 nouveaux décès lors des dernières 24 heures, a annoncé, hier, le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Djamel Fourar. Le bilan porte ainsi le nombre total des cas confirmés à 3.127 et celui des décès à 415, a-t-il indiqué, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie. Quant au nombre de guérisons, elles sont en constante hausse, avec 53 nouvelles guérisons portant le total à 1408 patients personnes rétablis ayant quitté les structures hospitalières. Il a également fait savoir que le nombre des patients sous traitement a atteint 5.433, comprenant 1.952 cas confirmés par analyses de laboratoires et 3.481 cas suspects diagnostiqués par radiologie et scanner, précisant que 36 patients sont toujours en soins intensifs.
Le même responsable a noté que les 8 nouveaux décès ont été enregistrés dans la wilaya d’Alger (5 cas) et dans les wilayas de Médéa (1 cas), Tipasa (1) et Ouargla (1). Il a relevé que l’ensemble des cas confirmés au coronavirus ont été enregistrés à travers 47 wilayas, ajoutant que la tranche d’âge comprise entre 25 et 60 ans représente 54% des cas et celle de 60 ans et plus représente 65%.
Dr Fourar a fait remarquer, en outre, que 21 wilayas n’ont connu aucun cas au coronavirus ce vendredi et 17 autres ont recensé entre un et trois cas, alors que 9 wilayas ont connu plus de 4 cas confirmés. Enfin, il a réitéré l’impératif de respecter, en ce mois sacré de Ramadhan, les recommandations des spécialistes concernant les règles d’hygiène personnelle et environnementale, ainsi que des conditions de confinement sanitaire et d’éviter les rassemblements et les visites familiales, rappelant que le numéro vert (3030) reste à la disposition des citoyens pour répondre à leurs préoccupations.
Dans le monde, la pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 190.000 morts, dont près des deux tiers en Europe, depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi à partir de sources officielles. Au total, 190.089 décès ont été recensés dans le monde (pour 2.698.733 cas), dont 116.221 en Europe (1.296.248 cas), continent le plus touché. Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (49.963), devant l’Italie (25.549), l’Espagne (22.157), la France (21.856) et le Royaume-Uni (18.738).
L’OMS avertit
Face à cette pandémie, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a réitéré son appel à la vigilance face au nouveau coronavirus (Covid-19), un virus «que beaucoup de personnes ne comprennent toujours pas». Au moment où la pandémie de coronavirus continue de faire des victimes à travers la planète même si la maladie a reculé dans certains pays, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé de nouveau le monde entier à rester vigilant, car, a-t-il averti, l’épidémie «n’en est qu’à ses débuts dans la plupart des pays».
«Ne vous y trompez pas : nous avons encore un long chemin à parcourir. Ce virus nous accompagnera pendant longtemps», a-t-il encore prévenu au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’agence onusienne à Genève ce jeudi. D’après le patron de l’OMS, le monde entier fait face à une maladie dangereuse et mortelle causée par un virus «que beaucoup de personnes ne comprennent toujours pas». Il avait appelé récemment à «l’unité nationale» et à «la solidarité mondiale» pour vaincre cet ennemi.
L’appel de l’OMS est intervenu comme une réponse aux Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie de Covid-19, qui déplorent que leurs propres mesures face à la crise, notamment la fermeture progressive de ses frontières, aient rencontré une «vive résistance» de la part de l’OMS. Dans ce contexte, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué que de «nombreux pays, très développés, ont tiré leurs propres conclusions parce qu’ils ne le savaient pas et on a eu des ennuis. (…) Nous avions averti, même les pays développés que ce virus allait surprendre et ça a été le cas».
Pour rappel, l’OMS avait averti la semaine passée que l’Europe, durement frappée par le coronavirus, reste «dans l’œil de cyclone» face au Covid-19, appelant les pays de la région à «ne pas baisser la garde». Bien que «ces dernières semaines, des signes encourageants aient été observés en termes de chiffres (…) en Espagne, en Italie, en Allemagne, en France et en Suisse», avait noté Hans Kluge, directeur régional de l’OMS/Europe, «au cours des dix derniers jours, le nombre de cas signalés en Europe a presque doublé pour atteindre près d’un million», avait-il tempéré. Ainsi, l’OMS Europe avait exhorté les pays de cette région à s’assurer que le virus est sous contrôle avant la levée des restrictions notamment les mesures de confinement. I. D.