L’Organisation des Nations Unies a condamné lundi, les attaques meurtrières perpétrées contre des villages au Niger ayant fait des dizaines de morts. Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a fermement condamné ces «attaques méprisables», a déclaré son porte-parole adjoint Fahran Haq, lors d’un point de presse. Le SG de l’ONU, «a réaffirme l’engagement des Nations Unies à maintenir son soutien au Niger dans ses efforts pour lutter contre et prévenir le terrorisme et promouvoir la cohésion sociale», a ajouté son porte-parole adjoint. Samedi, des hommes armés non identifiés ont mené plusieurs attaques dans la région nigérienne de Tahoua, dans le nord-ouest du pays, près de la frontière malienne. Selon un bilan provisoire, au moins 60 civils auraient été tués dans ces attaques. Les attaques perpétrées ce weekend surviennent moins d’une semaine après une autre attaque commise par des hommes armés non identifiés dans la région de Tillaberi, dans l’ouest du pays, ayant fait 63 morts.