L’Algérie condamne dans  »les termes les plus fermes » l’agression terroriste, qui avait visé dimanche le village Tomour, dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, qui a fait de nombreux morts et blessés parmi les civiles sans défense, indique mardi un communiqué du ministère des Affaires étrangères. La même source a ajouté que  »L’Algérie présente en ces circonstances ses vives condoléances aux familles endeuillées », soulignant qu’elle renouvelle  »son soutien et sa solidarité avec l’Etat et le peuple nigérien ». Le ministère des Affaires étrangères réaffirme également  »sa détermination à poursuivre son soutien à la lutte antiterroriste, et aux efforts régionaux et internationaux pour l’éradication de ce fléau, une négation des valeurs humaines ». L’attaque, revendiquée par le groupe terroriste  »Boko Haram », avait fait 28 morts, selon un communiqué du gouvernement nigérien, qui a décrété un deuil national de trois jours. « Dans la nuit du 12 au 13 décembre, le village de Toumour situé à 75 km à l’est de Diffa a été l’objet d »une attaque armée, qui a ciblé des populations civiles et a entraîné la mort de 28 personnes dont dix par balles, 14 par incendie et quatre par noyade », précise t-on de même source.