L’Office central de répression de trafic illicite de stupéfiants (OCTRIS) du Niger vient de démanteler un réseau international de trafic de drogues avec l’arrestation de deux suspects et la saisie de plus de 117 kg cannabis dans la région de Dosso (ouest du pays), a annonce vendredi une source policière. Au cours de la même opération, « 5 000 comprimés d’Axol, 341 comprimés de Tramadol, et 281 comprimés de Diazepam D5« , ont été également saisis selon les services de presse de la Police nationale.

Les trafiquants ainsi que la quantité de drogue saisie ont été présentés jeudi à la presse régionale, à Dosso, en présence des autorités régionales. Cette saisie à laquelle s’ajoutent plusieurs autres effectuées par l’OCRTIS sur le territoire, dont plus de 20.640 comprimés de Ryvotril et 11.849 comprimé de Diazépam, dans la région de Dosso, 4.500 comprimés de Diazépam dans la région de Diffa, depuis juin dernier, « dénotent l’ampleur du trafic de drogue au Niger, malgré un léger ralentissement dû à la pandémie de la Covid-19 », a déploré la police.