Lionel Messi ne pouvait pas rater son hommage à Diego Maradona. Alors, la Pulga a mis les formes. Comme il sait si bien le faire. Avec un but très symbolique et une pensée particulière en l’honneur de son ancien sélectionneur, disparu mercredi à 60 ans. Au cœur de tout cela, il y a les Newell’s Old Boys. Auteur du quatrième but du Barça, le sextuple Ballon d’Or a retiré son maillot blaugrana pour montrer une tunique de ce club argentin avant de lever les deux bras vers le ciel imitant une image iconique de Maradona.
Ce choix de maillot n’avait rien d’anodin : Lionel Messi a évolué aux Newell’s Old Boys chez les jeunes avant de rejoindre le Barça et Maradona y a passé deux saisons entre 1993 et 1995. Le lien était évident. Très personnel. Mais ce n’est surtout pas un maillot des Newell’s Old Boys comme les autres : Mundo Deportivo révèle que cette tunique avait été portée par l’ancien meneur de Naples. Messi en a hérité de la part d’un collectionneur fan de lui juste avant le Mondial 2018. Et l’a donc choisie pour dire adieu à « El Pibe de Oro ».

UN BUT SIMILAIRE QUE MESSI AVAIT VU DES TRIBUNES
Cet hommage ne va toutefois pas en rester là : il va coûter 3000 euros au Barça. Comme le rappelle Sport, le geste de « La Pulga », qui a d’ailleurs reçu un carton jaune pour avoir retiré son maillot, est sanctionnable d’une amende comme l’indique le règlement de la fédération espagnole qui interdit aux joueurs de célébrer un but en soulevant leur maillot pour « afficher toute sorte de publicité, slogan, légende, acronyme, anagrammes ou dessins ». Un détail regrettable et aberrant. L’histoire ne s’arrête cependant pas là : le but de Messi inscrit face à Osasuna (4-0) porte aussi l’empreinte de Maradona. Sa frappe croisée superbe après une course dans l’axe ressemble en effet à s’y méprendre au premier but de Diego Maradona avec les Newell’s Old Boys. Les images sont troublantes. Or, Mundo Deportivo rappelle que Lionel Messi était justement dans les tribunes pour les débuts d’El Diez avec le club de Rosario. Son père étant un grand fan de Los Leprosos. Messi n’avait alors que six ans. Et s’il a reconnu à TyC Sports il y a quelques mois qu’il n’avait pas de souvenir de cette rencontre (« J’étais jeune, je ne me souviens de rien. Mais je sais que j’étais là »), la coïncidence est quand même belle. n