La décrue du nombre des nouvelles contaminations au coronavirus en Algérie s’est encore confirmée hier, marquant le neuvième jour consécutif de baisse. Dans le bilan présenté pour les dernières vingt-quatre heures, il est indiqué que le pays a enregistré 304 nouveaux cas confirmés de coronavirus, contre 311 la veille, soit un nombre d’infections au plus bas depuis plusieurs semaines.
Les décès, quant à eux, ont marqué une légère hausse, leur nombre étant passé à 8 personnes mortes durant les dernières vingt-quatre heures, contre 6 la veille. Pour les guérisons, une légère baisse est enregistrée. Le nombre de malades compétemment guéris ayant quitté les établissements hospitaliers s’est établi à 253 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 260 la veille, a indiqué, hier, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Dr Djamel Fourar.
Il a également fait savoir que le nombre de patients en réanimation a connu un léger recul. Il s’agit de «42 patients qui sont actuellement en soins intensifs», contre 44 la veille, a-t-il déclaré, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de la Covid-19.
Ainsi, le pays cumule un nombre de plus de 45.000 cas et de 1.500 décès depuis le début de la pandémie fin février, ainsi que plus de 32.000 guérisons. Selon les précisions de Dr Fourar, le total des cas confirmés s’élève à «45.773, dont 304 nouveaux cas, soit 0,7 cas pour 100.000 habitants lors des dernières 24 heures, celui des décès à 1.539 cas», alors que «le nombre des patients guéris est passé à 32 259».
Il a ajouté, par ailleurs, que «18 wilayas ont recensé, durant les dernières vingt-quatre heures entre 1 et 9 cas, 12 autres ont enregistré plus de dix cas, tandis que 18 wilayas n’ont enregistré aucun cas».
Le porte-parole du Comité scientifique a noté, comme à chaque fin de son point de presse quotidien, la nécessité de continuer à observer «la vigilance» par et «le respect des règles d’hygiène et prévention», citant le lavage des mains, la distanciation physique, ainsi que le port obligatoire du masque.