Dallas ne compte pas en rester là. Les Mavericks ont posé réclamation auprès de la NBA pour invalider le score de leur défaite à Atlanta (111-107). La raison ? Une erreur d’arbitrage. L’action litigieuse a eu lieu à 8.4 secondes du buzzer, quand le meneur des Hawks Trae Young a vu sa tentative contrée par Dorian Finney-Smith. Les arbitres, estimant que le contre avait été effectué à la redescente du ballon, l’ont invalidé. Mais dans l’action, un autre joueur des Hawks John Collins a suivi et marqué d’une claquette pour faire passer le score à 111-107. Saisie, la NBA a indiqué, par la voix de son porte-parole Mike Bass, que «l’affaire sera analysée dans sa totalité». «Sa totalité», car aussitôt la fin de la rencontre le propriétaire des Mavericks, Mark Cuban, avait vertement exprimé sa frustration sur Twitter, s’exposant à une amende. Selon lui, les joueurs de Dallas avaient stoppé leur action après le coup de sifflet. Ce que ne démontrent pas vraiment les images. En revanche, selon le règlement, après un coup de sifflet une action s’arrête, donc le panier de Collins n’aurait effectivement pas dû être validé. A l’entame du dernier tiers de la saison régulière, les Mavericks sont 7es de la conférence Ouest et luttent pour finir parmi les huit premiers afin de se qualifier pour les play-offs. C’est la deuxième fois cette saison qu’une équipe conteste un résultat. Début décembre, Houston avait demandé à rejouer la fin d’un match contre San Antonio, pour un dunk valable refusé à James Harden. En vain.